Xavier Bertrand a-t-il vraiment fait baisser le RN dans les Hauts-de-France ?

Au soir du premier tour des régionales, le président de la région nordiste s’est attribué le mérite d'avoir fait chuter le vote en faveur du parti lepéniste entre 2015 et 2021. Une revendication plutôt démentie par les données disponibles.

Bertrand_Chenu
Echange musclé entre Xavier Bertrand et Sébastien Chenu. Débat organisé le 9 juin par LCI. Capture d’écran LCI

«Ici, nous avons desserré. Nous avons desserré pour les briser les mâchoires du Front national ». En assenant cette petite phrase au soir du premier tour des régionales, Xavier Bertrand pouvait être sûr qu’elle serait reprise par tous les médias. Cela n’a pas manqué. Mais, bizarrement, personne ne l’a vraiment remise en cause. Pas plus que l’affirmation qui la précédait. « Le FN a reculé parce que nous avons montré que par le travail, l'engagement et la cohérence, la politique n'était pas morte, qu'elle avait encore un sens, celui de servir pour rendre la vie moins difficile, pour rendre la vie meilleure », s’était vanté le président sortant de la région Hauts-de-France. Mais cette explication est-elle vraiment convaincante ?

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Yves Adaken