Champion national de l’éolien terrestre et n°2 pour le biométhane, ce gaz produit à partir de déchets organiques via la méthanisation : les Hauts-de-France n’ont pas à rougir de leur classement pour la production d’énergies renouvelables (EnR) par comparaison aux autres régions françaises, selon les chiffres que le Syndicat des énergies renouvelables (SER) vient de rendre public. Le secteur n'est pas marginal. Il procure déjà 53 millions d'euros de retombées fiscales et représente 14 440 emplois dans la région. En 2028, il pourrait en regrouper près de 23 000.            

En août, profitez de 15 jours pour lire cet article et tous les autres !