La « fédé » PS du Nord sort du flou mais pas encore du trou

Le Premier secrétaire du PS Olivier Faure a réuni près de 52 % dans le Nord sur son texte d’orientation. Le scrutin entérine la marginalisation des vieux barons au profit d’une nouvelle génération de militants qui croit encore en l’avenir du parti à la rose.

2022-11-SarahKerrich.Lomme.PS
Sarah Kerrich, bien placée pour prendre la tête de la fédé PS du Nord. Ici lors d’un débat à Lomme en novembre 2022. Photo DR compte Twitter de SK.

«Les militants ont tranché et ont choisi l’union. Il s’agit à présent de rassembler pour assurer la reconquête de la gauche dans le Nord. » Ces propos de victoire émanent de Sarah Kerrich, 30 ans, conseillère régionale PS depuis à peine deux ans. La jeune femme se sent pousser des ailes depuis qu’Olivier Faure est arrivé largement en tête, jeudi 12 janvier, lors du vote pour les textes d’orientation préparatoires au Congrès du PS de Marseille au niveau national ou départemental. Deux jours plus tard, elle officialisait sa candidature pour prendre la tête de la fédération PS du Nord lors d’un congrès fédéral qui s’est tenu à Annoeullin. Car après le Congrès du PS, ce sera au tour des fédérations et des sections socialistes de choisir leur chef courant février. 

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Par Jacques Trentesaux