Il ne doit son salut qu’aux voix de l’opposition. Ce mardi 15 décembre, Bruno Bernard (EELV) a pu mesurer la fracture qui s’est creusée au sein de sa propre majorité sur le dossier de l’OL Arena - une première depuis les élections de juin dernier. Le président de la Métropole de Lyon a réussi à faire adopter la délibération consacrée au projet de nouvelle salle événementielle porté par Jean-Michel Aulas, mais dans la douleur. Dans son assemblée de 150 conseillers, 27 se sont abstenus et 12 ont voté contre.

Plus inquiétant pour le patron du Grand Lyon : parmi les

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !