Régionales : la ligne « à droite toute » de Laurent Wauquiez écrase toute concurrence

Alors que seul un électeur sur trois s’est rendu aux urnes, le président sortant de la région Auvergne-Rhône-Alpes a presque déjà plié le match. Avec environ 43,8% des voix au premier tour, il a asséché le Rassemblement national et ne laisse à la gauche, rassemblée derrière l’écologiste Fabienne Grébert, qu’un maigre espoir d’inverser la tendance.

Wauquiez7juin
Laurent Wauquiez, le 7 juin 2021. Photo : N.Barriquand/Mediacités.

Une « nouvelle espérance » pour la droite, « les cartes sont rebattues » pour la gauche, un « scandale démocratique » pour l’extrême-droite. Au soir du premier tour des élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, chaque formation politique entend imposer sa propre analyse du scrutin, pour se poser en grand vainqueur, en outsider qui monte, ou en victime d’un malentendu électoral.

Reste une certitude : celle d’une désaffection sans précédent du

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Mathieu Périsse et Nicolas Barriquand