Cette fois, l’heure est enfin au déconfinement. Et avec lui éclot la peur de voir la crise économique s’enraciner. L’économie… L’une des compétences propres d’une collectivité plutôt discrète, voire attentiste, jusqu’ici dans la gestion de la crise : le conseil régional. Pourtant, « il ne peut qu’avoir un rôle important, analyse Éric Landot, avocat spécialiste des collectivités locales. En matière économique, c’est lui le pilote de l’avion ». Un rôle d’autant plus important que la collectivité sera attendu au tournant de la relance : beaucoup l’oublient, mais les élections régionales doivent justement se tenir dans moins d’un an désormais, en mars 2021.

Rien d’étonnant, donc, à ce que l’on voie émerger depuis quelque temps une personnalité plutôt inaudible jusqu’ici : Christelle Morançais. Dans une crise d’où émerge la figure symbolique du maire, et notamment la nantaise et socialiste Johanna Rolland, la présidente (LR) de la Région Pays de la Loire a enfourché le cheval économique pour exister. Depuis elle le clame sur tous les tons et tous les médias, même nationaux : « Il est vraiment très urgent de faire redémarrer nos entreprises et de sauver le maximum d’emplois là où le taux de contamination et de propagation du virus est très faible
Région relativement épargnée
1,9 % seulement de la population ligérienne était infecté par le Covid-19 au 11 mai, selon une étude de l’Institut Pasteur. Contre 12,3 % en Île-de-France ou 11,8 % dans le Grand Est. Un chiffre bas et conforme à ceux de tout l’arc Atlantique, à l’image de la Bretagne voisine (1,8%). Au moment du (premier) pic épidémique à la mi-avril moins de 200 patients étaient en réanimation dans les hôpitaux des Pays-de-la-Loire, dont un quart avaient été transférés d’autres . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Thibault Dumas
Franco-américain, je suis journaliste professionnel à Nantes depuis plus de dix ans, en radio puis en presse écrite, comme pigiste désormais. Je collabore avec Mediacités, édition nantaise, depuis la préparation de son lancement, en 2017. Je n'ai pas de spécialité en tant que telle mais j'enquête plutôt (seul ou en équipe) sur les montages fiscaux (Waldemar Kita, FC Nantes, Manitou, etc), la politique sous toutes ses formes, le social (Le Confluent, Centrale Nantes, Beaux-Arts de Nantes, etc) et un peu d'écologie (déchets, éoliennes de Nozay, etc). Pour me contacter : thibault.dumas@mediacites.fr.