C'est l'histoire d'un territoire déjà façonné par les luttes. Au sud de l'estuaire de la Loire, sur les communes de Frossay et Saint-Viaud, le site du Carnet fut le terrain d’opiniâtres manifestations populaires dans les années 1980 et 1990 pour contrer un projet d'installation d'une centrale nucléaire. Près de vingt-cinq ans plus tard, des citoyens et citoyennes se réunissent à nouveau pour éviter que ce bout de nature ne disparaisse sous une énième chape de béton.             

Yoann Morice est l'un d'eux. Son père fut l'un des militants hostile au projet de centrale nucléaire du Carnet. Tous les deux paysans-maraîchers bio à Chauvé, ils sont devenus en 2018 des figures connues à Saint-Père-en-Retz, juste à côté, en raison de leur opposition à la création d'un « surf park ». Ensemble, ils font partie des cofondateurs du collectif Terres . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Avatar de Mathilde Doiezie
Originaire du coin rural des Mauges, croqué en BD par Étienne Davodeau, je suis installée à Nantes depuis 2021 en tant que journaliste pigiste, après un détour de plusieurs années à Paris. Journaliste depuis 2014, j'ai travaillé notamment pendant quatre ans pour Brief.me, un média qui cherche à rendre compréhensible au plus grand nombre l'information nationale ou internationale. Mais l'envie est venue d'enquêter sur un temps plus long, de recueillir des témoignages et de revenir dans les Pays de la Loire. Depuis, j'écris principalement sur des thématiques écologiques et sociales, notamment pour Mediacités.