Charte de déontologie des élus nantais : un progrès à l’épreuve des vieux réflexes partisans

Adoptée par le conseil municipal, vendredi 8 octobre, la nouvelle charte de déontologie des élus nantais, promise par Johanna Rolland lors de la campagne, promet plus de transparence dans la vie publique locale. Malgré quelques points encore opaques et d’âpres discussions autour de sa rédaction.

1280px-Nantes_-_Hotel_de_ville_04
L’hôtel de ville de Nantes. / Photo : Creative Commons – Selbymay

Autant le dire d’emblée, rares sont les villes françaises à imposer aujourd’hui à leurs élus une charte de déontologie. Voire à mettre ce sujet à l’ordre du jour de leurs débats. Pour ne prendre que le cas des quatre métropoles où est implanté Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse), il n’y a qu’à Nantes où la question de la transparence ou de la moralisation de la vie politique locale a été soulevée lors de la récente campagne électorale. Comme permet de le vérifier notre nouvelle application Radar, les mots « éthique » et « déontologie » ne figuraient d’ailleurs ni dans le programme de Martine Aubry à Lille, ni dans celui de Grégory Doucet à Lyon, pas plus que dans celui de Jean-Luc Moudenc à Toulouse.

A contrario, Johanna Rolland s’était, elle, engagée à renouveler la charte mise en place dès 2014, mais aussi à créer deux nouveaux outils : une « commission éthique et transparence au sein du Conseil municipal, composée d’élu.e.s et de citoyen.ne.s tiré.e.s au sort pour garantir la tenue de l’ensemble des . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Antony Torzec