Plus de riches et autant de pauvres : dans la métropole de Nantes, les inégalités de revenus se creusent

Autant de pauvres, moins de personnes aux revenus modestes et, surtout, beaucoup plus d'habitants aisés... Année après année, Nantes et sa métropole s'embourgeoisent et les inégalités se creusent. Entre habitants mais aussi d'une commune à l'autre, comme le dévoile une étude de l'Insee.

coucher_de_soleil_sur_Malakoff_Nantes_Mathieu_Poiron
Coucher de soleil sur le quartier de Malakoff, à Nantes. / Photo : CC by Mathieu Poiron (https://500px.com/mathieupoiron)

C’est une loi d’airain de l’urbanisme que connaissent tous les élus, géographes, sociologues… Parce que s’y concentrent les emplois les plus qualifiés et les équipements, les métropoles françaises regroupent aussi les ménages aux revenus les plus élevés. Parce que l’offre de logement social comme de services y est plus abondante qu’ailleurs, elles abritent aussi les personnes les plus pauvres. Nantes n’échappe pas au phénomène et ces disparités ont même tendance à s’y renforcer.

C’est ce que souligne une étude de l’Insee parue ce mardi 5 juin. Basée sur le recensement de la population effectué en 2017, elle montre que « la métropole nantaise concentre davantage d’habitants dont les revenus sont situés aux extrémités de la distribution ». Concrètement, 10 % des ménages y disposent de revenus inférieurs à 8 000 euros par an, contre 6 % à l’échelle du département. A l’autre bout de l’échelle, ils sont

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 4 minutes

Par Benjamin Peyrel