Accidents du travail : une hécatombe à bas bruit

Le travail abîme, broie, tue. Dans chacune de nos villes, à Lille, Lyon, Toulouse ou Nantes, des dizaines de salariés perdent la vie à leur poste chaque année, dans une indifférence presque générale. Un fléau difficile à cerner, dans un pays qui s'illustre par le pire taux de décès au travail au niveau européen. Il n'a pourtant rien d'une fatalité.

2022-10-accidents-travail-hecatombe
Photo : Rahul Kashyap / Unsplash. Illustration : Pierre Leibovici / Mediacités

Le travail abîme, broie, tue. Dans chacune de nos villes, à Lille, Lyon, Toulouse ou Nantes, des dizaines de salariés perdent la vie à leur poste chaque année, dans une indifférence presque générale. Un fléau difficile à cerner, dans un pays qui s'illustre par le pire taux de décès au travail au niveau européen. Il n'a pourtant rien d'une fatalit . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Par Benjamin Peyrel