Baisse des APL : quelles conséquences pour les HLM toulousains ?

La réforme du logement social, symbolisée par la baisse des APL, constitue un choc financier pour les bailleurs sociaux de Toulouse et de Haute-Garonne, déjà incapables de répondre à près de trois demandes de logement sur quatre. Quatre questions/réponses clés pour tout comprendre.

logement sociaux
Illustration Jean-Paul Van der Elst

Emmanuel Macron l’avait annoncé dès la campagne présidentielle : le secteur du logement social ferait l’objet d’une grande réforme. Il a tenu sa promesse. Les bailleurs sociaux sont notamment priés de compenser une baisse des APL – autrement dit une dépense de l’Etat -, par une baisse équivalente des loyers.  Ce dispositif complexe, qui porte le nom de Réduction de loyer de solidarité ou RLS, est donc pris en charge par les organismes et sociétés HLM qui se retrouvent avec un manque à gagner de 1,3 milliard d’euros par an (des mesures de compensation ont toutefois été prises à hauteur de 400 millions en mars dernier).

A Toulouse et en Haute‐Garonne, cette perte financière intervient après plus de dix ans d’efforts pour combler le manque de logements sociaux. Alors que la demande explose (+41 %), Mediacités a cherché à savoir quelles étaient les conséquences de ce désengagement de l’Etat. Le tour du problème en quatre questions.

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Cet article concerne la promesse : 
Voir toutes les promesses de vos élus

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Favorite

Par Frédéric Dessort