Même si les questions du transport et de l'environnement s'imposent dans le débat, la sécurité n'est pas absente de la campagne électorale. Outre la vidéosurveillance [lire notre grande enquête à ce sujet], certains candidats surenchérissent sur la police municipale. Le candidat du Rassemblement national Quentin Lamotte souhaite ainsi recruter 120 policiers supplémentaires pour renforcer les 375 agents actuellement sur le terrain.

D'après les données statistiques diffusées chaque année par le ministère de l’Intérieur, la Ville rose paraît pourtant bien dotée en la matière. Avec un ratio de 6,9 policiers municipaux pour 10 000 habitants, Toulouse dépasse le ratio national moyen d’environ cinq policiers municipaux pour 10 000 habitants.

En août, profitez de 15 jours pour lire cet article et tous les autres !


Cet article concerne la promesse :
« Doubler les patrouilles de la police municipale (soit 2 par jour par secteur) »
Voir toutes les promesses