Maire de Saint-Orens, petite ville en première couronne de Toulouse, pour encore quelques jours, vice-présidente de Toulouse Métropole en charge du développement économique, nouvelle députée (Renaissance) de la 10e circonscription de Haute-Garonne, Dominique Faure a été nommée secrétaire d'Etat à la ruralité lundi 4 juillet.

L'élue centriste n’est pourtant pas une experte des problématiques rurales. Elle l'a reconnu elle-même au micro de France Bleu Occitanie. Surpris par cette nomination, le président de l’Association des maires ruraux de France (AMRF), Michel Fournier, attend de voir si la nouvelle ministre sera à la hauteur des enjeux et préoccupations exprimés par les élus et habitants des campagnes et des villages. « Sans procès d’intention », précise-t-il.
Qu'est-ce que la nomination de Dominique Faure évoque aux maires ruraux ?
Nous demandions qu’une personne soit nommée à ce poste. Nous sommes satisfaits que cela ait abouti. Cela dit, il . . .

En août, profitez de 15 jours pour lire cet article et tous les autres !


Avatar de Gael Cérez
Nourrit sa curiosité en tant que journaliste depuis l'an deux mille quatorze. S'intéresse aux innombrables facettes de notre société. Rédacteur en chef de Mediacités à Toulouse depuis octobre 2019. Contact : gcerez@mediacites.fr
Voir ma déclaration d’intérêts