Raz-de-marée électoraux, reports de voix au second tour : trois cartes pour mieux comprendre les législatives 2022 à Toulouse

Quelques semaines après le scrutin, nous revenons en détail sur les résultats dans chaque bureau de vote des circonscriptions de l'aire toulousaine, avec des cartes interactives inédites.

legislatives analyse fine denis vannier
Carte des résultats législatifs 2022 à Toulouse. / Crédit Denis Vannier – Le Plan

Comment ont voté vos voisins aux élections législatives ? Pour le découvrir, Mediacités vous propose cette semaine d’explorer les contrastes et les petites nuances que révèlent les votes des dernières élections dans l'aire toulousaine, grâce à plusieurs cartes inédites réalisées par le journaliste et cartographe Denis Vannier, créateur du studio nantais de datajournalisme Le Plan.
Raz-de marée électoraux à Balma, Portet, Lardenne...
La première s'intéresse aux petits « raz de marée » électoraux du scrutin du 19 juin, lors duquel certains bureaux de vote ont enregistré des scores de plus de 60 % pour un candidat au second tour. Menée au niveau ultra-local, cette analyse très fine permet d’identifier les quartiers où les positions des électeurs – ceux qui se sont déplacés et exprimés du moins – sont plus tranchées qu’ailleurs.

Si dans la grande majorité des bureaux de vote du territoire, les résultats sont partagés (en violet ou jaune floutés sur la carte), c’est principalement à Toulouse et dans sa première couronne que la polarisation de l’électorat est la plus marquée (violet et jaune plus vifs).

Globalement, l'analyse de cette carte confirme sans surprise que Toulouse a voté massivement à gauche. En effet, seul le sud-est de la commune, ou presque, a privilégié la droite. La députée sortante LREM/Renaissance y domine, même si les meilleurs scores de Corinne Vignon sont à trouver en dehors de la Ville rose. Du côté de Balma par exemple, elle a engrangé 70,36 % des voix, dans un contexte d'abstention faible (37,55 % des inscrits). Dans la même circonscription . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Gael Cérez