Comment ont voté vos voisins aux élections législatives ? Pour le découvrir, Mediacités vous propose cette semaine d’explorer les contrastes et les petites nuances que révèlent les votes des dernières élections dans l'aire toulousaine, grâce à plusieurs cartes inédites réalisées par le journaliste et cartographe Denis Vannier, créateur du studio nantais de datajournalisme Le Plan.
Raz-de marée électoraux à Balma, Portet, Lardenne...
La première s'intéresse aux petits « raz de marée » électoraux du scrutin du 19 juin, lors duquel certains bureaux de vote ont enregistré des scores de plus de 60 % pour un candidat au second tour. Menée au niveau ultra-local, cette analyse très fine permet d’identifier les quartiers où les positions des électeurs – ceux qui se sont déplacés et exprimés du moins – sont plus tranchées qu’ailleurs.

Si dans la grande majorité des bureaux de vote du territoire, les résultats sont partagés (en violet ou jaune floutés sur la carte), c’est principalement à Toulouse et dans sa première couronne que la polarisation de l’électorat est la plus marquée (violet et jaune plus vifs).

Globalement, l'analyse de cette carte confirme sans surprise que Toulouse a voté massivement à gauche. En effet, seul le sud-est de la commune, ou presque, a privilégié la droite. La députée sortante LREM/Renaissance y domine, même si les meilleurs scores de Corinne Vignon sont à trouver en dehors de la Ville rose. Du côté de Balma par exemple, elle a engrangé 70,36 % des voix, dans un contexte d'abstention faible (37,55 % des inscrits). Dans la même circonscription . . .

En août, profitez de 15 jours pour lire cet article et tous les autres !