Où va le tramway Lille-Lesquin ? Le mois dernier, Mediacités faisait écho aux nombreuses questions qui se posent sur ce projet majeur d'infrastructure annoncé par le président de la Métropole Européenne de Lille (MEL). Lors de l'entretien qu'il avait accordé à Mediacités, Damien Castelain était apparu très souple et ouvert à d'autres solutions techniques et financières. Une position assez surprenante, puisque le tramway Lille-Lesquin avait été présenté comme le grand projet structurant des années à venir.

Mediacités a donc tenté d’y voir plus clair. Surprise ! Nous sommes en mesure de révéler qu'une demande complémentaire a été ajoutée à l’appel d’offres qui doit départager les deux candidats au renouvellement du contrat de service public de la gestion du réseau de transports métropolitains pour les 7 prochaines années. Keolis (filiale de la SNCF) et Transdev (filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations) doivent à présent étudier l’option d’un prolongement de la ligne 1 du métro lillois entre la station terminus des 4 Cantons et l'aéroport de Lille-Lesquin.

Après les 4 Cantons, tout est possible

Par quel mode de transport ? Tout est envisagé (métro, bus, voire… téléphérique). Charge à Transdev et Keolis de définir un tracé, des arrêts et des fréquences de passage. Ainsi, il n'est pas impossible qu'un postulant pousse le zèle jusqu'à chiffrer un prolongement de la ligne de métro dans une version "économique", sur viaduc, avec des stations à un seul quai central. Mais la liaison par autobus, sur une voie dédiée (dite en site propre), semble la plus vraisemblable car moins onéreuse. Difficile d’en savoir plus, tant la discrétion est de mise durant cette période préalable au dépôt des offres pour décrocher ce contrat géant de 2 milliards d’euros…

Ces hypothèses, en tout cas, semblent lester le projet initial d’un tramway entre les gares de Lille et l'aérogare de Lesquin. D’autant qu’une autre silhouette étend son ombre sur cette ligne : celle du Réseau express Grand-Lille (REGL), la liaison ferroviaire rapide entre la métropole et le bassin minier du Pas-de-Calais. Malgré son coût prohibitif, Xavier Bertrand, président de la Région Hauts-de-France, l'a récemment remise sur les rails, en précisant qu'elle devait être étendue à la Picardie. Et en soulignant qu'une de ses fonctions majeures, à l'autre bout, était la desserte de l'aéroport lillois...