C’est une union de villes qui porte un drôle de nom : fusion-association. Le statut officiel sous lequel Lille, Lomme et Hellemmes se sont mariées. Vous ne voyez pas précisément à quoi ça correspond ? Rassurez-vous, les élus et les agents des communes concernées nagent dans le même flou que vous.

L’association avec Hellemmes remonte pourtant à 1977 ; le rapprochement avec Lomme, à 2001. Malgré cette ancienneté, ce double mariage n’est toujours pas entièrement consommé. Certes, les trois villes partagent le même budget, la même dotation d’Etat et la même fiscalité, sous l’autorité du conseil municipal de Lille. Et celui-ci établit en retour des budgets annexes pour les deux communes associées qui conservent un maire élu au suffrage universel. Mais des pans entiers de collaboration sont encore inexplorés, surtout à Lomme.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d'abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités...
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c'est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 000 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !