Longtemps réticente aux caméras, Martine Aubry a jusqu’à présent empêché le développement de la vidéosurveillance à Lille. Mais autour, la MEL a initié une politique (très) incitative qui a converti des dizaines de communes et fait les bonnes affaires du groupe Eiffage . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Cet article concerne la promesse :
« Recours accru à la vidéo protection et ouverture d’un Centre de supervision urbaine »
Voir toutes les promesses