Régionales : le RN cherche un successeur à Marine Le Pen pour conquérir les Hauts-de-France

La présidente du Rassemblement National doit annoncer à la mi-novembre qui de Philippe Eymery ou de Sébastien Chenu, sera la tête de liste aux prochaines élections régionales. Le député de Denain est grandissime favori… à moins que le confinement ne vienne tout chambouler.

Le Pen Chenu
Marine Le Pen et Sébastien Chenu, responsable de la fédération du Nord du Rassemblement national (RN) et candidat à sa réélection sur la 19e circonscription, ici en conférence de presse à l’Assemblée nationale le 7 octobre 2020. / © Photo : Céline Brégand/SIPA

Sébastien Chenu ? Philippe Eymery ? Si les élections régionales ont bien lieu en mars 2021, l’un de ces deux-là mènera la liste du Rassemblement National dans les Hauts-de-France, depuis l’annonce du retrait de Marine Le Pen en mai 2019. Lundi 26 octobre dans la matinée, les deux conseillers régionaux ont passé leur grand oral de candidat à l’investiture devant le bureau exécutif du RN, au siège du parti à Nanterre. Face à Marine Le Pen, flanquée de neuf grands élus du parti, les deux hommes ont développé durant une petite demi-heure leurs arguments pro domo. En présentiel pour Sébastien Chenu. En visioconférence pour Philippe Eymery : le patron du groupe RN au Conseil régional exposait ses convictions en direct du Brésil où il rendait visite à sa fille.             

Officiellement, les délibérations ont été repoussées suite à l’annonce du confinement automnal. Marine Le Pen et ses jurés disposeraient donc d’encore deux semaines pour peser les forces et faiblesses des deux adversaires. En réalité, le choix de Sébastien Chenu fait peu de doute. « C’est plié. Ce . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Temps de lecture : 6 minutes

Par Alexandre Lenoir