Mon quartier va craquer : où sont passés les élus de terrain lillois ?

Dans les quartiers populaires lillois, les tensions se sont multipliées au cours des derniers mois. D’aucuns pointent le manque d’élus de terrain chevronnés et à l’écoute, dans la nouvelle municipalité, pour les désamorcer.

Dans les quartiers populaires lillois, la crise sociale engendrée par la crise sanitaire, l’isolement provoqué par les différents confinements et l’augmentation des contrôles policiers dans la lutte contre le deal ont ravivé les tensions depuis quelques mois. Illustration : Jean-Paul Van Der Elst.

On disait de lui qu’il était « l’urgentiste des quartiers ». Médecin au Faubourg de Béthune, à Lille, l’adjoint de Martine Aubry à la politique de la ville Walid Hanna a choisi de quitter l’équipe municipale à la fin de son mandat, en mars 2020. Qui, depuis, pour lui succéder dans le rôle délicat et parfois ingrat de « pompier » des quartiers ? Plus aucun élu lillois ne revendique en tout cas cette étiquette.

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Temps de lecture : 8 minutes

Par Laurie Moniez