Sous les vagues, les bombes : en mer, le casse-tête des cimetières de munitions

Après les deux guerres mondiales, de nombreux États se sont débarrassés dans la mer du Nord, la Baltique, la Manche ou l'Atlantique de munitions obsolètes ou arrachées à l'ennemi. Aujourd'hui, personne ne sait vraiment comment résorber ces décharges sous-marines à hauts risques...

déchets-dobus-2
En mer du Nord et en Baltique, les Alliés ont volontairement coulé des navires transportant près de trois milliards de tonnes d’armes chimiques et conventionnelles, produites lors de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. Image extraite de “Menaces en mers du Nord”, un documentaire de Jacques Loeuille (2018).

Le samedi 6 septembre 2014, un groupe de copains aborde une plage de l'île de Groix en Bretagne. Les jeunes ont l'intention de passer sur place un week-end nature. La soirée est joyeuse autour d'un feu de camp. Vers 2 heures du matin, un garçon veut éteindre les braises fumantes. Une explosion se produit alors sous le foyer, tuant le jeune homme et blessant ses huit camarades. A quelques centimètres sous le sable, un obus de la Première Guerre mondiale s'est déclenché, sous l'effet de la chaleur ou d'un mouvement.

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Temps de lecture : 7 minutes

Par Bertrand Verfaillie