Il aura fallu plus de dix ans pour que la justice soit rendue. Ce mercredi 19 janvier, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Douai a rendu un arrêt de non-lieu généralisé dans le dossier de l’attribution du Grand Stade de Lille à la société Eiffage en 2008 ouverte par un dépôt de plainte (simple puis avec constitution de partie civile) par le lanceur d’alerte nordiste Eric Darques. Les magistrats du siège ont donc mis plus d’un an pour confirmer l’ordonnance du juge d’instruction Jean-Marc Cathelin datée du 14 décembre 2020.

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois