Hauts-de-France : nouvelle tempête en vue autour des éoliennes

Le soutien financier de la région dirigée par Xavier Bertrand à la toute nouvelle fédération Stop éoliennes Hauts-de-France suscite un vif affrontement politique. Le bras de fer glisse sur le terrain juridique.

Eoliennes Sery-les-Mezieres_(Aisne)_eoliennes
Eoliennes à Séry lès Mézières, dans l’Aisne. Photo : CC0 1.0 / Havang(nl)

Le vent de la colère va souffler sur la commission permanente du conseil régional des Hauts-de-France, qui se tient ce jeudi 19 mai à Amiens. En cause, le vote d’une convention pluriannuelle d’objectifs et de moyens avec la Fédération Stop Eoliennes Hauts-de-France. La concrétisation d’une vieille promesse du président Xavier Bertrand qui a pris la tête de la croisade contre le « scandale » des éoliennes qui « pourrissent la vie des riverains », « défigurent le paysage » et « coûtent un fric fou ».

https://twitter.com/xavierbertrand/status/1371068232786968576?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1371068232786968576%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.revolution-energetique.com%2Fce-president-de-region-va-financer-des-associations-anti-eoliennes%2F

Ce qui fait tiquer l’opposition, qu’il s’agisse des écologistes, du groupe socialiste ou même du Rassemblement national, ce n’est pas tant l’ampleur des sommes prévues que la proportion des financements publics dans le budget de cette toute nouvelle association. Pour 2022, la subvention s’élève à 40 000 euros soit… 76,92 % du budget prévisionnel de la structure ! « Nous sommes à la limite de l’association transparente », estime-t-on du côté du Rassemblement . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Jacques Trentesaux