Chez Ilévia, le tandem CGT-direction bat (un peu) de l’aile

Alors que la guerre entre syndicats continue de faire rage, Mediacités révèle de nouvelles pièces compromettantes sur la gestion du CSE par la CGT. Après avoir longtemps fermé les yeux sur les pratiques du syndicat majoritaire, le gestionnaire des transports publics de la métropole lilloise semble enfin changer d’attitude.

2022-12-Ilevia_Agence
Une agence d’Ilévia (ex-Transpole) de la métropole lilloise. Photo : Olivier Aballain/Mediacités.

Le transporteur lillois Ilévia (ex-Transpole), qui bataille pour s’adapter au fiasco du projet de déploiement des rames doublées sur la ligne 1 du métro, fait aussi face à un lourd chantier en interne. Sur la table : un dialogue social entravé de longue date par d’incessantes querelles entre syndicat et direction, et entre syndicats eux-mêmes. De nouvelles pièces, que Mediacités révèle, mettent en difficulté le tout puissant patron de la CGT d’Ilévia. Factures étonnantes, avantages indus… La justice enquête et l’entreprise de transports publics semble enfin changer d’attitude après avoir longtemps fermé les yeux.

Et pourtant, en octobre dernier, les élections professionnelles chez Ilévia ont à nouveau consacré la prééminence de la CGT parmi les 2 450 salariés que compte l’entreprise, délégataire historique des transports publics lillois. La CGT a remporté 50,03 % des suffrages, loin devant les syndicats SUD (18,49 %) ou la CFDT (10,8 %). Un résultat clair et net mais contesté en justice - une audience au Tribunal judiciaire de Lille doit se tenir le 18 janvier prochain - et qui n'enterrera pas la hache de guerre entre les organisations syndicales. Au vu des nouveaux éléments récupérés par Mediacités, on comprend pourquoi…   

Au cœur des querelles syndicales, le fonctionnement du Comité économique et social (CSE) de l’entreprise. Une structure, contrôlée par la CGT, dont l’activité est loin d’être négligeable puisque son budget annuel dépasse les deux millions d’euros. Jusqu’en novembre . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Par Olivier Aballain