Branle-bas de combat au siège social de Bayer France, à Lyon. Ce mardi, trois victimes du médicament anti-pilosité Androcur ont assigné son fabricant, Bayer, devant le tribunal de grande instance de Bobigny pour

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois

ou lisez nos derniers articles librement pendant 24h