L’ambiance se crispe chez Pizzorno, le principal opérateur privé de collecte de déchets de la Métropole de Lyon qui poursuit son activité – cruciale – pendant le confinement. Selon les informations de Mediacités, deux salariés de l’entreprise ont été mis à pied la semaine dernière et convoqués en vue d’une mesure disciplinaire, à la suite de tensions avec la direction au sujet du manque de protection des éboueurs face au coronavirus.

Une simple esquisse de poignée de main serait à l’origine de cette mise à pied, selon les deux salariés. Ce chauffeur et son ripeur – l’ouvrier à l’arrière du camion – décrivent une scène survenue mardi 17 mars au siège local de Pizzorno, à Vénissieux : « Je rentrais de tournée, j’ai voulu serrer la main d’un collègue par réflexe. Le directeur était là et m’a réprimandé violemment », raconte l’un d’entre eux. « Il nous reprochait de ne pas suivre les consignes de sécurité, poursuit‐il, alors que l’entreprise ne fait rien. Le ton est un peu monté. A 17 heures, mon supérieur m’a dit que j’étais mis à pied, sans plus d’explications. »

« Pas de masques, pas de gel… et on vient nous faire la morale ? C’est l’hôpital qui se fout de la charité ! »

Même récit de la part du second salarié. « J’ai fait un “check” avec mon avant‐bras, comme quand on a les mains sales. C’était mardi, je n’avais pas encore complètement conscience de la gravité de la situation, c’est vrai. Mais se faire traiter comme ça, ce n’est pas normal », raconte‐t‐il. « J’ai dit au directeur que, s’il avait peur, il pouvait …

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez‐en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez‐vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !
Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).