"Je serai un maire au milieu des Lyonnaises et des Lyonnais », déclarait, au soir de sa victoire, l’écologiste Grégory Doucet. « Convaincre les habitants du Grand Lyon que cette assemblée fortement renouvelée représente les citoyens de la Métropole », martelait, de son côté, Bruno Bernard, après son élection à la présidence de la collectivité le 2 juillet dernier. La vague verte qui a déferlé dans les urnes a profondément renouvelé nos représentants locaux. Avec respectivement 52,4% des voix et neuf circonscriptions métropolitaines gagnées sur 14, Grégory Doucet et Bruno Bernard président des assemblées dans lesquelles ils disposent de confortables majorités. Celles-ci comptent de nombreux citoyens jamais élus jusqu’à présent… à commencer par le maire de Lyon lui-même.                 

Si, malgré l’abstention astronomique, l’ensemble des conseillers municipaux et métropolitains représentent leurs administrés par la grâce de l’élection, sont-ils pour autant représentatifs de leur population ? Pour répondre à cette question, Mediacités s’est

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois