Où s'arrête la dérive individuelle et où commence la maltraitance institutionnelle ? Une dizaine d’enseignantes ou anciennes collaboratrices du rectorat de Lyon dénoncent le comportement « toxique » d’une inspectrice académique en charge du Casnav, l’organisme qui pilote la scolarisation des élèves dits « allophones », pour l’essentiel des jeunes migrants nouvellement arrivés sur le territoire de la Métropole de Lyon.                  

De nombreux témoignages recueillis par Mediacités décrivent des pratiques « maltraitantes » de cette cadre de l’Education nationale, qui ont entraîné plusieurs départs et arrêts maladies parmi les enseignantes et les fonctionnaires concernés. Ces agissements se doublent d’une défaillance de l’institution : alerté depuis au moins cinq ans de graves dysfonctionnements concernant cette fonctionnaire (via des courriers, des témoignages internes ou des réunions syndicales), le rectorat de Lyon

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).