Nous sommes le 22 janvier 2019 à la Cantine numérique et c’est en grande pompe que sont lancées les premières expérimentations de la 5G à Nantes. Pour l’occasion, le PDG d’Altice France (la maison mère de l’opérateur SFR), Alain Weill, a même fait le déplacement. Johanna Rolland est là aussi, en personne, pour sceller ce partenariat censé « contribue(r) à faire de Nantes une métropole reconnue sur le numérique en Europe ».

Pour vanter les mérites de cette technologie en devenir, on sort alors les mots ronflants. « L’arrivée de la 5G à Nantes est une excellente nouvelle pour les habitants et pour les acteurs économiques du territoire. L’accès à la 5G et au très haut débit constituent une composante clef du projet du numérique pour tous », lance alors la maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole.

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Cet article concerne la promesse :
« Moratoire sur la 5G jusqu’à la fin du débat public ouvert sur son utilité et ses conséquences sanitaires »
Voir toutes les promesses
Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).