Top départ pour le futur réseau vélo promis par la Métropole. Le conseil communautaire a adopté le Schéma directeur des itinéraires cyclables le 12 février 2021. Au programme : la création de 50 kilomètres de pistes cyclables d’ici la fin du mandat, en 2026, pour un montant estimé à 115 millions d’euros. Une décision qui tombe à pic : les Nantais semblent de plus en plus accros au vélo.

Après deux mois de calme plat dû au premier confinement, les cyclistes se sont massivement remis en selle, comme le montrent les données disponibles sur le portail OpenData sur la métropole. Depuis 2014, celle-ci recense grâce à des capteurs placés sur certains axes le nombre de passage quotidien de cyclistes. Mediacités les a analysées. Ce qu’elles mettent en lumière ? Une très nette hausse de la fréquentation sur certaines artères nantaises à partir de mai 2020. C’est le cas, par exemple, du pont Anne de Bretagne, du boulevard général de Gaulle et de la chaussée de la Madeleine. A chaque fois, le schéma reste le même : après six ans d’évolution continue, le nombre de cyclistes bondit pour atteindre un premier pic vers la fin juin 2020, et un deuxième mi-septembre.

var divElement = document.getElementById('viz1613659270488'); var vizElement = divElement.getElementsByTagName('object')[0]; if ( divElement.offsetWidth > 800 ) { vizElement.style.minWidth='420px';vizElement.style.maxWidth='950px';vizElement.style.width='100%';vizElement.style.minHeight='587px';vizElement.style.maxHeight='887px';vizElement.style.height=(divElement.offsetWidth*0.75)+'px';} else if ( divElement.offsetWidth > 500 ) { vizElement.style.minWidth='420px';vizElement.style.maxWidth='950px';vizElement.style.width='100%';vizElement.style.minHeight='587px';vizElement.style.maxHeight='887px';vizElement.style.height=(divElement.offsetWidth*0.75)+'px';} else { vizElement.style.width='100%';vizElement.style.height='727px';} var scriptElement = document.createElement('script'); scriptElement.src = 'https://public.tableau.com/javascripts/api/viz_v1.js'; vizElement.parentNode.insertBefore(scriptElement, vizElement);

var divElement = document.getElementById('viz1613659323714'); var vizElement = divElement.getElementsByTagName('object')[0]; if ( divElement.offsetWidth > 800 ) { vizElement.style.minWidth='420px';vizElement.style.maxWidth='950px';vizElement.style.width='100%';vizElement.style.minHeight='587px';vizElement.style.maxHeight='887px';vizElement.style.height=(divElement.offsetWidth*0.75)+'px';} else if ( divElement.offsetWidth > 500 ) { vizElement.style.minWidth='420px';vizElement.style.maxWidth='950px';vizElement.style.width='100%';vizElement.style.minHeight='587px';vizElement.style.maxHeight='887px';vizElement.style.height=(divElement.offsetWidth*0.75)+'px';} else { vizElement.style.width='100%';vizElement.style.height='727px';} var scriptElement = document.createElement . . .

Lisez cet article et découvrez les bienfaits d’un média indépendant dans votre ville.

1€ le premier mois

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement

Cet article concerne les promesses :
« Triplement du nombre de parcours sécurisés (voies piétonnes et cyclables) » « Quadruplement de la pratique de la bicyclette à Nantes » « 500 km de rues en zone piétonne, zone 30 ou zone mixte contre 250 en 2020 »
Voir toutes les promesses