#TousSurveillés : « L’efficacité de la vidéosurveillance est auto-proclamée »

Le chercheur grenoblois Guillaume Gormand est l’auteur du seul travail universitaire abouti en France sur la question de l'efficacité de la vidéosurveillance. Ses conclusions démontent point par point les arguments des industriels du secteur. Entretien.

Photo by Rishabh Varshney on Unsplash

Son étude n’a pas fait grand bruit médiatique. Pourtant, la thèse de Guillaume Gormandest unique en son genre : jamais un travail aussi poussé n’avait été mené en France sur un système de vidéosurveillance.         

Pendant plus de trois ans, entre mars 2012 et juillet 2015, Guillaume Gormand s’est penché sur le cas de la ville de Montpellier (288 000 habitants, un peu plus de 300 caméras). Une étude de terrain menée sur plusieurs quartiers de la ville, au sein du centre de supervision urbain et dont les conclusions démontent point par point les arguments des industriels sur l’efficacité de la vidéosurveillance.

Dans votre thèse, vous avez cherché à vérifier l’efficacité d’une politique publique : la vidéosurveillance. Pourquoi se pencher sur cette question ?

G.G. : J’ai remarqué que c’était une question qui n’avait jamais été traitée. Les promoteurs de la vidéosurveillance estiment qu’il n’y a pas de débat. D’ailleurs, ma question a gêné des policiers ou des collectivités lorsque je l’ai posée puisque pour eux c’était tout simplement évident. L’efficacité est auto-proclamée. On fantasme la vidéosurveillance comme un outil couteau suisse qui servirait à dissuader, tranquilliser les populations, aider les enquêteurs… On diversifie . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Temps de lecture : 4 minutes

Par Maxime Fayolle