L’audit qui déstabilise le Stade Toulousain

Ce rapport d’experts que Mediacités s'est procuré met en difficulté le président du club Didier Lacroix, avant le conseil de surveillance qui se tient ce mardi 27 février. Un nouvel épisode de la guerre larvée qui l'oppose à Fiducial, le premier actionnaire privé.

Stade Toulousain Lacroix
Didier Lacroix (au centre), président du Stade Toulousain. Matthieu Sartre/Magazine Boudu

Troisième au classement du Top 14 depuis sa victoire contre Brive dimanche, le Stade Toulousain réussit son rétablissement sportif après une saison 2016/2017 ratée. Mais la crise continue dans les coulisses du club. Fiducial, sponsor depuis 2008 et premier actionnaire privé du Stade Toulousain - avec 12 % du capital - conteste la sincérité des comptes du dernier exercice, arrêtés au 30 juin. La société de service aux entreprises devrait envisager des poursuites pénales contre le club.

Jeudi dernier, Bruno Saint-Martin, dirigeant de Fiducial et membre du Conseil de surveillance, a envoyé un courrier à Hervé Lecomte, le président du conseil de surveillance de la Société anonyme sportive professionnelle (SASP) Stade Toulousain. Il a joint un audit établi par la société Paper Audit & Conseil, que Mediacités s'est procuré. A la lumière de ce document très technique, Fiducial conteste le traitement comptable de deux actes précis, liés à l’arrivée de Didier Lacroix à la présidence du club. C'est donc une étape supplémentaire dans la guerre qui se joue au sommet du Stade Toulousain entre Christian Latouche, PDG de Fiducial, et Didier Lacroix, patron des Rouge et noir depuis l'été 2017.

Le premier acte concerne le montant d’1,5 million d'euros facturé par la société A la Une, appartenant à Didier Lacroix, à la SASP Stade toulousain. Cette facture, libellée comme un « rachat des droits commerciaux », a donné lieu au règlement d’un acompte de 300 000 euros par le Stade toulousain le 9 octobre. Or, selon l'audit . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Philippe Kallenbrunn