C'est une petite phrase de Jean-Luc Moudenc qui nous a mis sur la piste. Le 18 février 2016, le maire et président LR de Toulouse Métropole concluait un débat sur la gestion des parkings toulousains par une pique adressée à l'ancienne majorité socialiste de Toulouse Métropole (de 2008 à 2014) : « J'ai été très sensible aux leçons de délégation de service public (DSP) que nous avons reçues de la part de ceux qui ont mis en place celle sur le Parc des expos, où il y aurait beaucoup, beaucoup de choses à dire... » Il n'en fallait pas plus pour pousser Mediacités à creuser le dossier...

A quoi fait donc allusion Jean-Luc Moudenc ? Il évoque le contrat signé par la métropole en 2012 avec GL Events, une société lyonnaise spécialisée dans la gestion de parcs des expositions et l'organisation d’événements, pour l'exploitation du parc des expositions actuel, sur l'île du Ramier, et l'exploitation du futur parc, le MEETT, dont l'ouverture est prévue au printemps 2020.

« Dépasser Bordeaux et se rapprocher de Lyon »

Le MEET représente un investissement hors normes, porté depuis 2007 par les majorités successives, dont le maire de Toulouse disait dans La Dépêche du Midi, le 17 janvier 2018 : « Avec 400 millions d'euros (TTC) d'investissement

400 millions d'euros TTC, soit 311 millions d'euros HT. Le MEETT est financé par Toulouse métropole à hauteur de 199 millions d'euros, par la région Occitanie à hauteur de . . .

Il vous reste 78% de cet article à découvrir !
Abonnez-vous sans engagement de durée
pour lire la suite et 900 autres enquêtes exclusives.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner à Mediacités ?

  • 100% indépendant, seuls nos lecteurs nous font vivre.
  • Aucune pub, jamais !
  • Des enquêtes et révélations exclusives.
  • Soutenez un contre-pouvoir dans votre ville
  • Comprendre les enjeux nationaux par le local.
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !
Isabelle Jarjaille
Journaliste indépendante​ depuis 2011​, j'enquête sur la gestion des services publics par le privé et son impact sur les finances publiques.​ ​Mon livre enquête "Services publics délégués au privé, à qui profite le deal ?" est sorti le 27 mars 2018​. ​Je suis également en charge du cours Techniques d'enquête en licence Info Com à l'IUT de Lannion et je porte un projet d'éducation aux médias dans deux lycées agricoles. Je suis membre du bureau du Club de la presse de Bretagne, pour promouvoir les médias et ceux qui les font au quotidien : les journalistes, notamment les pigistes.