Aéronautique : le plan social d’Alten Sud‐Ouest qui ne dit pas son nom

Alten Sud-Ouest subit de plein fouet la baisse de production d'Airbus qui a mis fin à la plupart des missions d'ingénieurs en cours, dans le contexte de la crise liée au coronavirus. Licenciements et démissions se succèdent depuis le printemps au sein de l'entreprise qui a perdu 205 emplois sur 2100, sans assumer, jusqu'à présent, ce dégraissage.

RASSEMBLEMENT ALTEN-8
Des salariés CGT de la coordination aéronautique devant les locaux Alten Sud-Ouest, près de Toulouse, le 15 octobre 2020. / © Frédéric Scheiber

« Durant mon entretien préalable au licenciement, l’un des cadres a fondu les plombs : il m’a parlé sur un ton tel que, avec le représentant syndical, on a dû menacer de mettre fin à l’entretien. C’est une méthode, des façons de faire, qui ne sont pas acceptables. » Michel*, 35 ans, ingénieur dans l’aéronautique depuis presque 10 ans, a travaillé pendant 4 ans chez Alten Sud‐Ouest, une entreprise proposant des prestations et des services d’ingénierie. Depuis cet été, il est en quête d’un nouvel emploi après avoir reçu, mi‐août, une notification de licenciement pour « faute grave ». 

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Favorite

Par Emmanuel Riondé