Les mots varient au gré des plans et schémas régionaux, mais l’ambition reste la même : « Repenser notre modèle de société ». Carole Delga l’avait dit l’an dernier une fois sa « feuille de route Occitanie 2040 » adoptée ; elle l’a redit, jeudi 19 novembre, à l’ouverture du vote de l’acte 2 de son « Green New Deal ». Les crises sanitaire, économique, sociale et environnementale intervenues ou amplifiées entre-temps n’ont fait que renforcer les convictions de la présidente socialiste du conseil régional. Une seule chose a changé, semblerait-il : la place des habitants.

Pour « bâtir un monde plus juste, plus durable », Carole Delga a eu la bonne idée de mettre ses concitoyens à contribution cet automne. Ainsi sont nées la Convention citoyenne, puis la votation pour l’Occitanie, initiatives bienvenues à l’heure où la défiance vis-à-vis des élites politiques atteint des sommets. Une innovation démocratique « unique en Europe », tente de se persuader l'ancienne secrétaire d'État de Manuel Valls dans La Dépêche du Midi.

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !