Le journal en ligne d’investigation locale Mediacités, créé en décembre 2016 à Lille et aujourd’hui aussi présent à Lyon, Toulouse et Nantes, se renforce en accueillant Mediapart dans son capital. Cette prise de participation minoritaire prolonge un partenariat éditorial engagé ces derniers mois qui a pris la forme d’échanges d’articles ou d’enquêtes réalisées en commun.

Deux autres groupes de presse indépendants font également leur entrée dans le capital de Mediacités : le groupe Indigo Publications (La Lettre A, Intelligence on line, Africa Intelligence, PressNews …) et la coopérative Channel Agence de presse (CAPresse). Ces « parrainages » illustrent la volonté d’acteurs, réunis par des valeurs communes, de développer une information indépendante et pluraliste à l’heure où moins de dix (riches) hommes d’affaires contrôlent la majorité des médias français.

Mediacités est engagée dans une levée de fond de 350 KE par ouverture de 30 % de son capital qu’il compte finaliser d’ici la fin de l’année. Le journal en ligne d’investigation locale va également accueillir dans son capital des investisseurs individuels (pour des montants minima de 5 000 euros) ainsi que des lecteurs et amis (pour un montant minimum de 500 euros) grâce au lancement d’une campagne de financement participatif en actions (equity crowdfunding). Cette opération innovante, la deuxième du genre pour une entreprise de presse après celle menée par Les Jours, sera réalisée avec la plate-forme Happy Capital et bénéficie du concours de Venturistic, une société spécialisée dans le conseil aux startups en phase de levée de fonds.

FacebookTwitterEmailPrint