Ces derniers jours, nous voyons les différentes administrations françaises et européennes s’agiter pour proposer un accueil digne et organisé aux milliers d’exilé·e·s ukrainien·ne·s qui fuient leur pays. Cet élan de solidarité, partagé par la population française et européenne, s’oppose radicalement au traitement médiatique et politique habituel sur les migrations. 

Si nous applaudissons cette démonstration empathique qu’il conviendra de vérifier dans les actes, nous regrettons que cette dernière ne s’étende pas à l’ensemble des résident·e·s d’Ukraine et du reste du monde, qui fuient leur pays. 

Alors que M. Darmanin annonce envoyer des tentes et de la nourriture pour que les exilé·e·s soient accueilli·e·s dignement, nos CRS lacèrent des tentes et détruisent les stocks d’eau et de nourriture des personnes. Ces actes quasi journaliers sont tels que nous sommes régulièrement condamnés par la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) pour « traitement inhumain et dégradant ».

Alors que le directeur de l’OFII annonce pouvoir trouver des places d’accueil pour l’ensemble des ukrainien·ne·s, la moitié des demandeur·e·s d’asile ne se voient proposer aucune solution d’hébergement. 

Alors que l’Union Européenne organise aujourd’hui le transfert des personnes entre l’Ukraine et ses différents États membres, elle laisse chaque année des centaines d’hommes, femmes et enfants mourir dans nos mers qu’elle érige en frontières infranchissables. Pire, elle finance la Libye pour empêcher les traversées, bien que les tortures, et sévices, y soient largement documentés par les organismes internationaux, et que dire des enfants français·e·s détenu·e·s en Syrie, que la France refuse de rapatrier, en violation totale de la convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) ?

Alors que le gouvernement souhaite faciliter l’accès des ukrainien·ne·s à notre territoire par le biais de la directive de protection temporaire, il élargit  sa politique de rétention et enferme dans le même temps des personnes, dont des enfants dans des centres de rétention administrative (CRA), seulement car elles n’ont pas de papiers français. 

Quel sens donnons-nous aux mots « égalité » et « fraternité » lorsque nous conditionnons notre devise humaniste à des critères discriminatoires, racistes ? 

Nous ne pouvons accepter que nos politiques publiques soient arbitrées selon une variable aussi abjecte et cynique ; qui n’honore ni ce que nous sommes ni ce que nous proclamons représenter. 

Ensemble, défendons une solidarité qui ne soit pas sélective mais universelle ! 

Article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948 : « Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un État. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays ».

Les signataires :

Signataires : Meryl Srocynski – Sabrina Benmokhtar (élue à la métropole du Grand Nancy et CN Génération.s) – François Benoit-Marquié (EELV) – Annie Lahmer (conseillère régionale écologiste Île-de-France) – Harmonie Lecerf (adjointe au maire de Bordeaux en charge des solidarités EELV) – Ræve (juriste, musicien et militant antiraciste) – Alyssa Ahrabare (militante féministe – chargée de projet du réseau européen des femmes migrantes) – Antoine Maurice (conseiller municipal EELV Toulouse) – Odile Maurin (conseillère municipale AMC Toulouse) – Meryam Cheloufi ( médecin, membre de pour une MEUF) – François Piquemal (conseiller municipal AMC Toulouse) – Claire Dujardin (avocate) – Marius Roux – Véronique Bidault (militante Génération.s) –  Maxime Le Texier (conseiller municipal AMC Toulouse) – Annie Pradoux (citoyenne écoféministe) – Pierre Bernat (Génération.s) – Victoria Scampa (militante Union Populaire) – Manuel Leick-Jonard (EELV) – Isabelle Dangerfield (EELV Montpellier) (20) – Aurélie Traore – Denis Gouzerh (EELV) – Chloë Chollat (militante féministe)  – Marie Elisabeth Allaire – Aude Sturma (Sociologue) – Myriam Dergham (interne en médecine générale) – Sandrine Hermel (militante écoféministe EELV) – François Berdougo (militant associatif pour la santé de toutes et tous, membre du Parlement de  l’Union Populaire) – Assia Hifi (militante EELV)  – Catherine Pinot – Martin Dromard – Florent Lepeytre (co-secretaire EELV Toulouse) – Francis Poezevara (collectif national Génération.s) – Johanna Roquet (co-secrétaire EELV Toulouse) – Rémi Douvenot (EELV) – Philippe Baillot (Génération.s) Marie Chiocca (EELV – commissions santé et féminisme) – Elisabeth Matak (EELV) – Ludovic Favre – Cyrielle Tempels – Théau Brigand – Loan Torondel (travailleur humanitaire) – Marie-Ange Ducros (EELV Toulouse) – Nathalie Vallé (militante Génération.s) – Francine Rey (EELV) – Maryline Dufus Tourneur (militante Génération.s) – Matthieu Porte (EELV) – Jamal El arch (conseiller municipal AMC Toulouse) – Hélène Fayeulle – Sylvain De Smet (militant écologiste) – Mickaël Martinez (militant EELV – mission territoires et commission quartiers populaires) – Bruno Clémentin (administrateur de presse) – Lucie Fournié – Clement Favaron – Edwige Bazerole (EELV – coprésidente de la commission numérique) – Ken Iwasaki (militant EELV – commission quartiers populaires) – Charlotte Minvielle (co-secrétaire EELV Royaume-Uni) – Ben Art Core (photographe militant) – Martine Courjaud (militante Génération.s – syndicaliste) – Clément Deladoeuille (militant Génération.s) – Anne Flore Labois (co-référente Génération.s Val d’Oise) – Mary Denoizé (Génération.s) – Patrice Jacob (co-référent Génération.s Paris) – Jean Claude Feder (conseiller municipal de Vaires sur Marne – Génération.s.) – Alice Noret (conseillère municipale Clichy – Génération.s) Yacina Loillier (France Insoumise 31) – Matthieu Sauze (Génération·s – co-représentant Gard) – Valérie Mery Fritz (Etc 93 – membre de l’ATE) – Roberto Romero (conseiller régional Île-de-France – collectif national Génération.s) – Julien Layan (membre équipe nationale des Jeunes Génération.s) (70) – Fabienne Leguicher (maire de La Norville (91), membre du collectif national de Génération.s) – Romain Jehanin (avocat, membre du bureau de Génération.s) – Léna Dormeau (chercheuse en philosophie) – Mariam Maman (conseillère d’arrondissement (75), membre du collectif national de Génération.s) – Victor Lepère (co-coordinateur des Jeunes Génération.s Lille) – Corine Riout Tanguy (Génération.s  ETC 91) – David Durlot (coordinateur départemental Génération.s Aube) – Jean-Jacques Carrère (Génération.s ETC 34) – Françoise Benaïm (co-référente du Comité Paris 14e Génération.s) – Marianne Rozet (conseillère régionale Normandie – Génération.s) (80) – Christophe Condette (co-référent Génération.s Cotentin-Centre Manche) (81) – Medhi Idouhamd (co-référent Génération.s Les Ulis) – Leila Kennouda (membre du collectif national Générations.s ETC 46) – Olivier Mainfroy (militant Génération.s) – Jimmy Cuenot (co-coordinateur génération.s 59, Lille) – Hélène Salgueira (coordinatrice Génération.s Ariège) – Dominique Couturat (militant Génération.s) – Waberi Abdourahman  (écrivain, universitaire, membre du Parlement de  l’Union Populaire) – Claire Busseuil-Milla – Aymeric Deheurles (conseiller municipal AMC Toulouse) – Marine Lecoutour, (Génération.s Cotentin – Centre Manche) – Sabine Lalande (conseillère régionale LFI Pays de la Loire, membre du Parlement de l’Union Populaire) – Robert Maurs (militant Génération.s) – Emmanuel Caruana (militant Génération.s) – Hind kennouda (militante Génération.s) – Germain guitard (militant Génération.s)- Michel herbaut (militant Génération.s) – Patrick Raffin (Génération.s Portugal) – Emmanuel Le Clainche (militant associatif) – Pour une MEUF (Pour une Médecine Engagée, Unie et Féministe), association de soignant-es féministes – Kavout Mahy (militante EELV) – Alexandre Schon (animateur du Livret Numérique – La France insoumise) – Ludovic Delaherche (Union populaire)…

Pour vous joindre aux signataires, signer la tribune sur Change.org.

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, rendez-vous sur pals.mediacites.fr

Point final.

Réagir à l'article

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom ici