Municipales à Lille : cette place que François Lamy convoite

Il était pressenti pour prendre la suite de Martine Aubry à l’hôtel de ville jusqu’à son crash aux législatives de juin 2017. Aujourd’hui, l’ancien ministre de la Ville (2012-2014) espère revenir en politique à l’occasion des municipales. A un poste d’adjoint très précis. Entretien.

Lamy
François Lamy avec Martine Aubry, à Lille, le 12 mai 2017. Photo : Sarah ALCALAY/SIPA

Il y a une dizaine de jours, vous avez écrit à Martine Aubry en prévision des municipales. Que lui avez‐vous dit ?

J’ai pris l’initiative de consigner par écrit ce que je lui avais déjà dit oralement afin qu’elle dispose d’une trace et qu’elle puisse s’y référer. Voilà cinq ans que je suis arrivé à Lille avec ma famille. C’était un choix de vie. J’y habite toujours, même si j’ai dû déménager de Fives à Wazemmes. Dès l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, j’ai compris que je serai battu lors de l’élection législative sur la 1ere circonscription du Nord. L’enjeu, c’était l’ampleur de la défaite. Depuis, je ne me suis pas mêlé de la vie politique locale. Aujourd’hui, j’ai proposé à Martine Aubry de me prendre sur sa liste. Mon envie, c’est d’être utile à Lille. 

Espérez‐vous vous repositionner comme dauphin éventuel ?

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Favorite

Propos recueillis par Jacques Trentesaux