Lamy, député de l’Essonne, distribue sa réserve parlementaire… à Lille

Membre de l'équipe de campagne de Benoît Hamon, le député PS de l'Essonne François Lamy fait peu de cas de ses électeurs. Il préfère utiliser sa réserve parlementaire à Lille plutôt que dans sa circonscription, pour mieux servir ses ambitions électorales.

Lamy1
François Lamy a été imposé par Martine Aubry dans la première circonscription de Lille. © Andia

Les habitants de la sixième circonscription de l’Essonne vont rire jaune. Le député PS François Lamy, qu’ils ont élu triomphalement en 2012 avec 57,77% des voix au second tour, fait peu de cas des Essonniens. Il a déjà la tête ailleurs… à savoir dans la première circonscription lilloise, où il se présentera aux législatives en juin prochain. En janvier, Mediacités racontait déjà comment cet aubryiste, installé à Lille depuis la mi‐mandat, avait été imposé comme candidat par la maire de la capitale des Flandres à l’issue d’un feuilleton assez peu reluisant. La répartition de la réserve parlementaire, enveloppe de dépenses dont dispose chaque député tous les ans, a été mise en ligne ce lundi sur le site de l’assemblée nationale pour l’année 2016. Ces données confirment le désintérêt affiché par le « parachuté » François Lamy à l’égard de ses électeurs franciliens.

84 000 euros, soit les deux tiers de sa réserve parlementaire, ont ainsi été alloués à 10 bénéficiaires lillois : club de football, maison de quartier, comité d’animation, centre social… Seuls 13 000 euros ont bénéficié à l’Essonne : 10 000 euros à la MJC de Chilly‐Mazarin, et 3 000 € aux Tailleurs de Dune, l’association de deux jeunes franciliens participant au 4L Trophy, raid étudiant au Maroc (le reste se partage entre des associations nationales). « Cette répartition de sa réserve ne fait que confirmer une réalité : François Lamy est un député fantôme dans l’Essonne, réagit le …

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Favorite

Par Sylvain Morvan et Nicolas Barriquand