"On a ouvert des lits partout où on le pouvait. Dans les salles de réveil, dans les salles de pré-anesthésie du bloc... On est au maximum de nos capacités. » Rémy (le prénom a été modifié - lire ci-dessous l’encadré En coulisses) est infirmier en réanimation, au sein d’un établissement des Hospices civils de Lyon (HCL). Dans son service, l’écrasante majorité des patients admis sont atteints du Covid-19, dans des situations critiques. « On a l’habitude d’avoir des cas graves en réanimation, raconte l’infirmier, mais on

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois