25 ans après sa création, le Conseil de développement de Nantes Métropole a tenu sa dernière séance le 21 novembre dernier. Dernière séance car la présidente de la Métropole, Johanna Rolland, a annoncé une « refondation » de ce conseil de citoyens créé par son prédécesseur, Jean-Marc Ayrault, pour donner un avis, en toute indépendance, sur les politiques publiques métropolitaines.     

Cette « refondation » inquiète certains anciens membres du Conseil de développement, à l’image de Michel Jouvet qui nous a écrit pour nous faire part de ses réflexions. Deux tribunes de cet ingénieur agronome et ancien directeur de la Chambre d’agriculture de Loire-Atlantique ont été publiées. La première - Nouveau Conseil de développement de Nantes : chronique d’une mort programmée ? - le 6 janvier. La seconde - Le dialogue citoyen : une nouvelle Doxa métropolitaine ? - le 13 janvier. Cette semaine, Mediacités a invité Bassem Asseh à réagir . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Cet article concerne la promesse :
« Création d’un droit d’interpellation citoyenne, une fois par an en Conseil municipal »
Voir toutes les promesses