« Nous payons aujourd’hui l’incroyable défaillance industrielle de la France »

Si la France est « en guerre » contre le coronavirus, qu'attendons-nous pour recouvrer notre autonomie productive ? Notre pays pâtit de sa trop grande dépendance aux importations dans le secteur médical, analyse l'économiste Gabriel Colletis. Il livre un véritable plaidoyer pour la ré-industrialisation.

Gabriel Colletis 1
L’économiste toulousain Gabriel Colletis voit dans la crise actuelle une « opportunité » de remettre à plat notre système économique.  / DR

Si la France est « en guerre » contre le coronavirus, qu'attendons-nous pour recouvrer notre autonomie productive ? Notre pays pâtit de sa trop grande dépendance aux importations dans le secteur médical, analyse l'économiste Gabriel Colletis. Il livre un véritable plaidoyer pour la ré-industrialisation . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 9 minutes

Par Hugo Soutra et Gael Cérez