800 signatures en trois mois. À Linselles, au nord de Lille, la pétition du « comité sans caravane » a fait carton plein début 2017. Elle dénonce le projet de la MEL d'aménager une aire d'accueil des gens du voyage. « Notre belle campagne touristique […] va être polluée visuellement par plus de 60 caravanes, polluée par les immondices […], polluée par les odeurs du brûlage de gaines électriques », scandent les signataires. Malgré l'outrance du propos, les élus locaux reculent.

Pourtant, Linselles a l'obligation de prévoir le passage et le séjour des gens du voyage. La loi Besson du 5 juillet 2000 impose en effet aux communes de plus de 5 000 habitants d'aménager une aire permanente d'accueil (25 à 40 places). Elle prévoit aussi la création d'une aire de grand passage par arrondissement (150 à 200 caravanes) pour faire face aux « grands rassemblements » estivaux – ces moments où les familles se regroupent pour faire vivre leurs traditions. En contrepartie, les maires qui respectent la loi ont plus de pouvoirs pour lutter contre les stationnements illicites.
300 familles à la recherche d'un stationnement
Mediacités s'est procuré la liste des communes qui ne respectent pas la loi Besson dans la métropole lilloise auprès de la direction départementale des territoires, un service déconcentré de l'État. Linselles n'est pas un cas isolé : 22 communes sont dans ce cas.

Les 13 aires d'accueil actuelles (436 places) ne couvrent que 64 % des besoins recensés par l'État : près de 300 familles sont en permanence en stationnement illicite dans la métropole. L'hiver, pour ne pas avoir les pieds dans la boue, elles squattent les parkings des . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire les 74% restants de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
En renseignant votre e-mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters (2 par semaine) et des offres d'abonnement.
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.
Avatar de Sylvain Marcelli
Titulaire de la carte de presse depuis 1999, après un passage à l’école de journalisme de Lille, j’ai écrit pour le magazine Pays du Nord, les suppléments de La Voix du Nord et le groupe L’Etudiant. Journaliste pour l’agence de presse AEF depuis 2003, je couvre l’actualité de l’éducation, de la formation et de l’emploi dans les Hauts-de-France. Je réalise régulièrement des enquêtes pour Mediacités Lille.