Depuis plus d'un an et demi, environ 250 migrants subsistent dans des conditions indignes rue Jean-Jaurès, dans un local désaffecté ironiquement qualifié de « squat 5 étoiles ». Pendant plusieurs mois, Mediacités a suivi le quotidien de ces hommes et écouté leurs espoirs et désillusions . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Abonnez-vous sans engagement de durée
pour lire la suite et 800 autres enquêtes exclusives.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner à Mediacités ?

  • 100% indépendant, seuls nos lecteurs nous font vivre.
  • Aucune pub, jamais !
  • Des enquêtes et révélations exclusives.
  • Soutenez un contre-pouvoir dans votre ville
  • Comprendre les enjeux nationaux par le local.
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !