L’opération a été baptisée « Dans les coulisses du ballet ». Le mois dernier l’opéra de Lyon ouvrait au public le magnifique studio d’entraînement de ses 31 danseurs situé dans le dôme de l’édifice. Les visiteurs pouvaient aussi s’essayer à quelques pas de danse contemporaine dans le petit studio. De quoi approcher le quotidien des artistes. Mais c’est d’autres « coulisses » que Mediacités dévoile. Et elles font beaucoup moins rêver… Le 9 novembre prochain, le tribunal correctionnel de Lyon jugera Yorgos Loukos, directeur du ballet de l’opéra . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.