Le voilà en campagne. « Enfin ! », soufflent beaucoup d’élus à droite. Investi en juillet par Les Républicains, n’ayant guère profité du feuilleton Collomb‐Kimelfeld pour avancer des propositions et s’imposer sur le fond, François‐Noël Buffet attire l’attention médiatique ce 8 janvier. Mais c’est à son corps défendant… Le candidat à la présidence du Grand Lyon présente les binômes homme‐femme qui animeront sa campagne dans les quatorze circonscriptions métropolitaines. Les têtes de liste sont toutes masculines. L’égalité des sexes ? Le sénateur n’a pas voulu céder à « la pression marketing », lâche‐t‐il, sur BFM Lyon, dans une formule maladroite [lire dans L’Œil de Mediacités : « Grand Lyon : François‐Noël Buffet, candidat de la testostérone »]. Il préfère, justifie‐t‐il, miser sur des élus sortants. « FNB » est en campagne. Enfin ?       

Son entrée dans l’arène, au centre d’une (petite) polémique, ne lui ressemble pas. Car l’homme n’est guère un adepte du coup d’éclat permanent. Son camp lui reproche plutôt l’inverse : sa modération et

🤚STOP Cet article est réservé à nos abonnés.
 Cependant…
😀 Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez‐en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez‐vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !