Métropole de Lyon : François-Noël Buffet, candidat à un train de sénateur

Après ses échecs de 2001 et 2014, l’ancien maire d’Oullins brigue de nouveau la présidence du Grand Lyon pour Les Républicains. Si personne ne doute de sa capacité à diriger cette collectivité, beaucoup s’interrogent sur sa volonté réelle de gagner.

FNB-1024
« FNB » brigue pour la 3e fois la tête du Grand Lyon. « Ce n’est pas un animal politique, plus un intriguant un peu mou du genou qu’un combattant », grince un cadre LR. Photo : Antoine Merlet.

Le voilà en campagne. « Enfin ! », soufflent beaucoup d’élus à droite. Investi en juillet par Les Républicains, n’ayant guère profité du feuilleton Collomb-Kimelfeld pour avancer des propositions et s’imposer sur le fond, François-Noël Buffet attire l’attention médiatique ce 8 janvier. Mais c’est à son corps défendant… Le candidat à la présidence du Grand Lyon présente les binômes homme-femme qui animeront sa campagne dans les quatorze circonscriptions métropolitaines. Les têtes de liste sont toutes masculines. L’égalité des sexes ? Le sénateur n’a pas voulu céder à « la pression marketing », lâche-t-il, sur BFM Lyon, dans une formule maladroite [lire dans L’Œil de Mediacités : « Grand Lyon : François-Noël Buffet, candidat de la testostérone »]. Il préfère, justifie-t-il, miser sur des élus sortants. « FNB » est en campagne. Enfin ?       

Son entrée dans l’arène, au centre d’une (petite) polémique, ne lui ressemble pas. Car l’homme n’est guère un adepte du coup d’éclat permanent. Son camp lui reproche plutôt l’inverse : sa modération et

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 14 minutes

Par Alexandre Buisine