Des vaccinodromes à l’Ukraine, le médecin colonel toulousain Durrieu DuFaza ne désarme pas

À l’origine du réseau de bénévoles et réservistes « Les Hussards blancs de la santé », le médecin réserviste Jean-Philippe Durrieu DuFaza, qui fut l’un des piliers des vaccinodromes toulousains, mobilise désormais pour aider les Ukrainiens en Moldavie. Un premier convoi de près de dix tonnes de médicaments et de matériel médical doit partir le 30 mai. Portrait d’un « soldat républicain ».

PORTRAITMEDIACITESJPDURRIEU-GABALDA1_AO
Jean-Philippe Durrieu / Photo Rémy Gabalda

Son téléphone portable n’a pas le temps de refroidir. Au sortir d’une réunion, entre deux patients de ses consultations ORL dans les cliniques toulousaines Ambroise Paré ou Pasteur,

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Par Caroline Carissoni