Au Mas du Taureau, on l’appelle le « Petit bois ». Un ancien terrain vague et quelques arbres, transformés en parc de fortune au cœur de cette cité emblématique de Vaulx-en-Velin. Un collectif d’habitants y a posé un four à bois et quelques tables. Un peu plus loin, un bidonville de près de 120 personnes s’est installé il y a quelques mois. Des gamins syriens jouent à la guerre avec des branches en grimpant sur le barbecue. Le long d’un grillage, une rangée de rosiers de Damas persiste à pousser.

Une fois par an, des habitants du quartier en récolent les pétales pour faire de l’eau de rose, avec le soutien d’associations locales. Le séchoir fabriqué pour l’occasion somnole à l’ombre d’une tour encerclée par des échafaudages. Le quartier fait l’objet d’un des plus vastes plans de rénovation urbaine du pays. En face du « Petit bois », les murs

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).