Dans la métropole de Lyon, la vague écolo n’a pas franchi le périph’

Triomphantes à Lyon, les listes écologistes n’ont pas remporté de mairie majeure dans les communes de la périphérie. Le signe d’une implantation encore faible et d’un discours trop calqué sur la ville-centre, qui n’a pas parlé aux classes populaires.

20200706_165957
Jacqueline El Ouarraki, dans le quartier du Mas du Taureau de Vaulx-en-Velin. Photo : Mathieu Périsse

Au Mas du Taureau, on l’appelle le « Petit bois ». Un ancien terrain vague et quelques arbres, transformés en parc de fortune au cœur de cette cité emblématique de Vaulx-en-Velin. Un collectif d’habitants y a posé un four à bois et quelques tables. Un peu plus loin, un bidonville de près de 120 personnes s’est installé il y a quelques mois. Des gamins syriens jouent à la guerre avec des branches en grimpant sur le barbecue. Le long d’un grillage, une rangée de rosiers de Damas persiste à pousser.

Une fois par an, des habitants du quartier en récolent les pétales pour faire de l’eau de rose, avec le soutien d’associations locales. Le séchoir fabriqué pour l’occasion somnole à l’ombre d’une tour encerclée par des échafaudages. Le quartier fait l’objet d’un des plus vastes plans de rénovation urbaine du pays. En face du « Petit bois », les murs

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

A l’occasion de la journée de la presse indépendante, profitez de ce week-end portes ouvertes pour lire cet article et tous les autres :

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 12 minutes

Par Mathieu Périsse