Revue de presse du 5 janvier 2017 : quatre infos sur la région lilloise repérées par la rédaction de Mediacités.

Auchan épinglé

Elle a d’abord témoigné sur Radio Campus Lille. Puis l’affaire a éclaté dans les médias nationaux après Noël. La direction du supermarché Auchan City de Tourcoing, dans le Nord, a traité avec peu d’égards une salariée, victime d’une fausse couche sur son lieu de travail, racontait Libération le 26 décembre. Celle-ci a décidé de porter plainte contre le groupe de grande distribution pour « non-assistance à personne en danger », annonçait France Info le 29 décembre.

Un classement peu flatteur

Avant Noël, La Gazette des communes a comparé le niveau de la pauvreté dans les 100 plus grandes communes de la France métropolitaine. Le résultat n’est malheureusement pas flatteur pour les Hauts-de-France. Avec un taux de pauvreté de 42,3%, Roubaix occupe la position de lanterne rouge. Tourcoing (25,8%), Lille (24,6%), Saint-Quentin (27,7%) ou Beauvais (23,4%) squattent aussi les profondeurs du classement.

La Voix du Nord décimée

C’est l’une des premières conséquences visibles de la loi El Khomri. Selon Les Echos, qui a révélé l’information le 3 janvier, plus de 178 postes seraient menacés à La Voix du Nord. Le quotidien nordiste fait encore des bénéfices, mais va se servir de la loi Travail pour lancer ce plan social. « La situation comptable est bonne, avec 5 millions d’euros en résultats nets d’exploitation. Certes, le chiffre d’affaires est en baisse, mais il n’y a rien qui doit conduire à un PSE », confie un syndicaliste à Libération. La loi El Khomri, publiée le 10 décembre, a facilité les conditions dans lesquelles une entreprise peut procéder à des licenciements économiques en cas de baisse des commandes ou du chiffre d’affaires. La nouvelle devrait être officialisée lors d’un comité d’entreprise extraordinaire, convoqué pour le 10 janvier.

Bertrand, l’anti-Percheron

Après Mediacités, c’est au tour de Daily Nord de dresser le bilan de l’activité de Xavier Bertrand, un an après son élection à la tête des Hauts-de-France. Pour le pure player local, le nouveau président de région, fin communiquant, est l’exact opposé de son prédécesseur. Daniel Percheron ? « Un marionnettiste, écrit Marc Prévost. Xavier Bertrand, c’est tout le contraire. Rompu dès ses années de militantisme à la gymnastique médiatique, tombé dans la marmite de l’opinion à Saint-Quentin, son berceau électoral, l’actuel patron des Hauts-de-France a joué des coudes pour s’imposer sur les plateaux télé, causer dans le poste et faire imprimer son nom à la rubrique politique des journaux. »

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, rendez-vous sur pals.mediacites.fr

Point final.

1 COMMENTAIRE

  1. Vous avez entièrement raison. Le commerce est devenue la variable d’ajustement des opérations d’aménagement. Demain, avec la révolution des bureaux qui pointe son nez – on ne travaillera plus beaucoup dans des immeubles de bureaux, mais chez soi, en télétravail ou en connectique – les opérations d’aménagement vont se réduire à peau de chagrin et leurs bilans vont être extrêmement déficitaires. Bonjour les nouveaux impôts des Collectivités locales.
    JN BEAREZ 13/04/2017

Réagir à l'article

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom ici