L’œil de Mediacités : Ayrault et l’esclavage ; Vinci et NDDL ; Total et Donges ; Nouvelle université…

Jean-Marc Ayrault et la difficile gestation de la Fondation pour la mémoire de l'esclavage ; Total encore et toujours hors des clous à Donges ; Après Notre-Dame-des-Landes, Vinci refuse toujours de parler d'argent ; Tensions autour du projet de "Nouvelle université de Nantes" ; Chaufferie de la Californie : opposants déboutés et essais entamés. Bref, la semaine nantaise sous le regard de Mediacités

Logo Nantes Tapis

Comment Jean-Marc Ayrault a obtenu « au forceps » la Fondation pour la mémoire de l'esclavage
Vendredi 10 mai, dans les jardins du Luxembourg à Paris, Emmanuel Macron commémorait le souvenir de l’esclavage et de son abolition, en annonçant officiellement la création d’une fondation dédiée à cette page sombre de l’histoire de France. L’idée n’est pas récente, puisque François Hollande avait confié cette mission à son ancien Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, il y a maintenant trois ans. Mais après une longue attente, les choses sont désormais en bonne voie : le 30 avril dernier, le Conseil d’État (qui doit encore les valider) a reçu les statuts de la future fondation, qui devrait ouvrir ses portes en 2020, dans l’ancien hôtel de la Marine rénové, place de la Concorde.

Il aura donc fallu quatre ans à l’ancien maire de Nantes pour mener à bien ce projet. Quatre ans et surmonter un certain nombre de difficultés, que décrit  l’hebdomadaire Le Point, dans sa livraison . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Par Benjamin Peyrel