Des européennes aux municipales : une élection chasse - très vite - l'autre
Dimanche soir, les bulletins de vote pour l’élection européenne étaient à peine comptés et recomptés que d’autres obsédaient déjà la quasi-totalité de la classe politique (ainsi qu’une bonne partie des journalistes et des observateurs) : ceux que les électeurs placeront dans les urnes l’an prochain, lors des élections municipales. Les deux scrutins étant foncièrement différents, pas question, évidemment, de tirer de conclusions définitives, mais quelques enseignements sur la recomposition du paysage politique nantais.

  • Percée verte

C’est ce que faisait, par exemple Franck Renaud, au micro de France Bleu, lundi matin. Soulignant la percée de la liste écologiste de Yannick Jadot dans l’ensemble du département (18,9 % des voix) le rédacteur en chef de la revue Place Publique pointait notamment cette ceinture verte qui se dessine autour de Nantes, de Rezé à Joué-sur-Erdre, en passant Couëron, Notre-Dame-des-Landes ou Saffré. Une poussée qui, à Nantes elle-même (où les Verts arrivent en deuxième position avec 24,3 % des voix) « devrait jouer dans les négociations qui vont s’ouvrir » entre Johanna Rolland, la maire de Nantes et ses alliés écolos.

  • Déconfiture à droite

Dans Ouest-France, François Chrétien débute son analyse par l’asphyxie de la droite qui « s’aggrave d’élection en élection, depuis l’émergence d’En Marche ». La liste menée par François-Xavier Bellamy plafonnant à 8,64 % des voix, il faudra à la candidate LR aux municipales, Laurence Garnier, « un programme sacrément musclé pour se qualifier au deuxième tour », explique-t-il.

Une qualification qui était jusque là quasi automatique mais que l’émergence de La République En Marche rend de plus en plus hypothétique. France 3 Pays de la Loire parle ainsi d’une véritable « métamorphose » et d’un « paysage politique totalement chamboulé ». Arrivée en tête à Nantes (24,6 %) et dans la plupart des grandes villes, la liste du parti présidentiel « siphonne aussi les voix de la droite jusque dans ses fiefs, note Claude Bouchet. En Vendée, LREM devance pour la première fois la liste des Républicains aux Sables d’Olonne, mais aussi à Saint-Malo-du . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d'abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités...
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c'est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 000 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !